Broder pour résister

Marie Rameau a travaillé avec des femmes sorties des camps de Ravensbrûck.
Dans Souvenirs (éditions La Ville brûle), elle fait acte de mémoire. Elle y recueille les objets fabriquée dans les camps de concentration par des femmes déportées, condamnées pour faits de résistance. Vêtements (soutien-gorge notamment dont étaient privées ces femmes comme elles étaient privées de tout), broderies, carnets, sacs, chaussures, jouets pour les enfants qu’elles espéraient revoir un jour,… tous fabriqués à partir de rien, ou de si peu : chutes de caoutchouc, toile de matelas, masques à gaz. Chaque objet est accompagné du portrait et pour quelques unes toujours vivantes du témoignage de sa créatrice, soit 19 femmes, pour beaucoup mortes dans les camps. Leur vie, la solidarité qui les a unis, l’humour et la créativité dont elles ont fait preuve dans des circonstances terribles résonnent comme un cri incroyable de survie.

souvenirs-marie-rameau10231 Carnet-Violette-Maurice-ouvert

Leave a Comment