Cours et ateliers

La parole permet de nommer un objet et de le matérialiser. La broderie est aussi  un moyen de matérialiser une image par un fil. Que ce soit dans la cosmogonie dogon*, dans la langue des signes où le mot « histoire » se signe comme un coton que l’on file, ou encore dans les expressions populaires françaises, le lien entre le fil et la parole semble inhérent. Nombreux mythes et contes invoquent tisserands, fileuses, brodeuses afin qu’ils nous passent ce fil tel un relais, un savoir précieux.

Je propose des cours et ateliers d’initiation à la broderie pour tous les âges et tous les niveaux et j’adapte les propositions en fonction des besoins.
Ils permettent non seulement de s’initier à la broderie mais également de dérouler le fil d’une histoire qu’elle soit abstraite ou très réelle.

* Dieu d’eau, Marcel Griaule, Fayard, 1966

Hide Content