Futiles

2017-2019
série de 15 broderies sur sacs plastiques
dimensions variables

L’idée de broder des sacs plastiques a germé dans un bus au Burkina Faso. Je voyais par la fenêtre des champs de sacs plastiques qui s’accrochaient dans la végétation aride au point de la remplacer. Broder des végétaux sur ces sacs plastiques me semblait alors être une revanche. Les transpercer avec une aiguille procure toujours un peu de tension car le plastique peut se déchirer à n’importe quel moment. C’est un moyen de le rendre vulnérable comme l’est l’espèce végétale qui est brodé dessus. Il n’en révèle qu’un peu plus la préciosité.
C’est un processus long. Il a fallu environ 900 heures pour réaliser les broderies de l’ensemble de cette série. Il suffit d’une demi
seconde pour jeter un sac plastique par terre qui mettra peut être 400 ans à se dégrader. Combien de temps prend une espèce pour naitre, et pour disparaitre?

Hide Content